Encore un festival de rue?

Home / Encore un festival de rue?

Le dessein original de ce jeune festival est, en faisant sortir la culture dans la rue, de réinvestir l’espace public, commun, du village. Parce que c’est dans la zone qui sépare les maisons que se font les rencontres.
Un événement qui s’installe, le temps d’un week-end, sur les places centrales, sur les trottoirs, dans les venelles, les parcs… mais aussi dans les églises, au château, sur ou sous le kiosque, au bord de la Sennette ! Et qui s’installe au village, dans les esprits, pour de nombreuses années !

Deux parcours artistiques

Axé sur la déambulation et la surprise, un cirque barnum d’aujourd’hui qui compte plus de cinquante interventions.
Les Tailleurs emmènent leurs visiteurs à travers le village dans deux parcours, le IN et le OFF. Le IN est payant; le OFF est gratuit !
Le IN : des concerts dans les églises, sous le Magic Mirrors, sous des chapiteaux de fortune; des spectacles
de petites formes chez les habitants…
Le OFF : durant tout le week-end, un panorama très riche d’événements sur les places du village, dans les rues et ruelles, dans les parcs. Des spectacles déployés sur tout le site et à un rythme bien soutenu…
Enfin, un village «emballé» par des interventions plastiques éphémères.
Ce jeune festival de rue ne se limite pas aux arts circassiens, au théâtre et aux arts forains. C’est là que réside sa particularité. Bien plus largement : scénographie urbaine, théâtre, bals populaires, déambulations, spectacles de cirque, musique, animations, conte, street art, happenings, installations, jeux, bizarreries… Il ne s’agit pas pour autant d’un fourre-tout ! Plutôt un cabinet de curiosités, une grande boîte à surprises, la programmation générale étant axée autour de l’improbable, l’insolite et l’insolent, la nouveauté, l’inédit !

Un événement citoyen

Les Ecaussinnois sont les relais du projet, les garants de l’espritinter de fête et de partage propre à ce village qui a une riche tradition folklorique et une vie associative grouillante. Le festival veut refléter leurs identités multiples… et leur identité commune.
Groupes de citoyens, clubs sportifs, comités de quartiers, mouvements de jeunesse, maisons communautaires et de repos, écoles… sont largement concernés et concertés : participation à des ateliers pour la construction des décors, soutien logistique, permanences à divers stands (billetterie, bars…). Ces collaborations ont permis, dès la première édition, de décupler les effectifs in situ et le public, par l’effet des réseaux de chacun !

Ecaussinnes, village de la pierre bleue. La pierre bleue, les pavés – nous re-voilà dans la rue ! Dans toute famille écaussinnoise, il y a au moins un ou deux tailleurs de pierre ! Ce festival leur rend hommage. Il est temps que la rue retrouve sa place !

Un grand marché artisanal

Dans la tradition médiévale, le marché est étroitement associé au spectacle. Appelés « foires » dès le XIIe siècle, ces rassemblements d’artisans et commerçants constituaient des événements majeurs, pour lesquels on se déplaçait à travers toute l’Europe.
Montreurs d’ours, musiciens, acteurs, magiciens profitaient des badauds présents pour passer le chapeau… C’est peut-être là qu’est né le spectacle de rue !
Les Tailleurs proposent, autour de leur programme culturel, un marché authentique, ouvert uniquement à des artisans : produits de bouche, vêtements, bijoux, etc.

Un festival durable

Locavore, sobre, recycleur, soucieux de l’impact environnemental de son passage. Les fournisseurs régionaux sont privilégiés, les déchets bannis, la communication raisonnée (peu de papier !).
Différents dispositifs (gobelets réutilisables, toilettes sèches, transports rationnalisés…) permettent aux organisateurs d’annoncer un bilan carbone très faible.

Un festival tremplin

Promouvoir les artistes invités… À travers leurs réseaux professionnels, les organisateurs (qui, dans leur autre vie, sont des pros des métiers de la culture et du spectacle) proposent aux programmateurs extérieurs (centres culturels de Wallonie et Bruxelles, etc.) de découvrir les artistes émergents. Ils font notamment partie du jury du Prix du OFF.

down